dimanche 20 avril 2014

Ukraine Nous sommes ici pour clamer notre indignation quant au rôle du gouvernement «socialiste» français



Ukraine
Nous sommes ici pour clamer notre indignation
quant au rôle du gouvernement «socialiste» français

Les événements dramatiques qui se déroulent actuellement en Ukraine sont très importants et perturbateurs non seulement pour les Ukrainiens mais pour le Monde entier. Cette prise du pouvoir par des putschistes nazis et des mercenaires  à la solde des impérialistes occidentaux, n’est autre qu’une agression caractérisée, un crime contre la paix, contre le gouvernement légitime et le peuple d’Ukraine.
Les événements démontrent qu’il n’y a pas de limite à la bassesse, l’hypocrisie, la lâcheté et la perfidie des impérialistes étasuniens et de leurs vassaux, dont le gouvernement «social-démocrate» français fait partie. Ces événements criminels, sanguinaires montrent une fois de plus que le gouvernement «social-démocrate» français, ne rechigne pas, quand les «circonstances le demandent» de se servir et de promouvoir le nazisme en Europe, comme il n’a pas rechigné de se servir et de promouvoir le takfirisme en Syrie pour ne parler que des agressions les plus récentes.
Quand il s’agit d’agresser des pays proies, pour voler leurs ressources et exploiter leur peuple, le gouvernement «social-démocrate» trouve de quoi financer les expéditions et l’aide militaire en Afrique, en Syrie… et maintenant en Ukraine. Il suffit de payer pour cela en ponctionnant le peuple travailleur, en réduisant ses couvertures sociales, en réduisant le pouvoir d’achat des retraités… sans manquer de faire au passage des cadeaux au patronat et à l’avide bourgeoisie.
Les discussions quadripartites à Genève, se déterminent par les événements qui se déroulent en Ukraine. Elles se font sous l’ombre de l’accord précédent que les occidentaux et les gangsters de Kiev ont trahi. Est-ce que les étasuniens désarmeront les nazillons du Secteur droit? Est-ce que les mercenaires étasuniens livreront leurs armes et retourneront chez eux? Les forces d’autodéfense fédéralistes de l’Est quant à elles, auront-elles confiance au gouvernement nazi pour livrer leurs armes? Les militaires et les policiers se remettront-ils sous l’autorité du gouvernement illégitime? Ce sont toutes ces questions qui défient l’accord établi à Genève.
La situation ne pourra être résolue que par l’instauration d’une constitution et une élection qui dès lors sonneront le glas du gouvernement illégitime nazi en place à Kiev. C'est-à-dire quand les forces nazies lancées par les Occidentaux ne seront plus en mesure de nuire.
En attendant nous continuerons maintenant et après à soutenir les efforts du peuple ukrainien dans la défense de sa souveraineté nationale.
18.4.2014
Signataires pour le moment:
Front antiimpérialiste, Comité antiimpérialiste, Rassemblement pour la Syrie, La Voix de la Syrie (lavoixdelasyrie.com), la Nouvelle Association Joseph Staline

Aucun commentaire: