mardi 15 avril 2014

PERMIS DE TUER. Ukraine: l’Occident donne à Kiev le droit de tuer tous ses opposants


PERMIS DE TUER. Ukraine: l’Occident donne à Kiev le droit de tuer tous ses opposants

Publié le avr 15, 2014 @ 16:37
38

Par Alexandre Sivov et Allain Jules
Oleg Tsarev
Oleg Tsarev
"Les séparatistes qui ne déposent pas les armes seront liquidés", affirme Kiev, élu par personne, et ceci, pince-sans-rire. Non, ce n’est pas de l’humour. c’est le vrai visage de l’Occident qui est ici exprimé, avec sa plus grande splendeur de criminel. Hier, Washington affirmait qu’il pourrait offrir des armes à Kiev, pas de vendre, d’offrir. Le contraire serait une surprise. Moscou ne doit plus être le prétexte. Il doit agir avec le plus grande fermeté. Trop c’est trop.
Comment en serait-il autrement ? On a vu, après un débat à la télévision, à Kiev, hier soir, le candidat Oleg Tsarev attaqué par des nazis, sans que l’Occident n’ose s’exprimer sur cet incident qui en dit long sur ce qui se passe en Ukraine, pas seulement à l’est ou au sud-est, mais à Kiev même. Après avoir cru que Kiev était l’Ukraine, l’Occident veut donc passer en force et permet que tous ceux qui osent critiquer Kiev meurent. Le tort d’Oleg Tsarev est celui d’avoir déclaré que "Kiev porte la responsabilité du massacre à Slaviansk (région de Donetsk)". Heureusement, Kiev n’a pas osé attaquer Slaviansk.
Oleg Tsarev  a été agressé après l’émission " Liberté d’expression ", sur une chaîne de Kiev. Quand une organisation terroriste comme Pravyi Sector (Secteur droit) peut agir en toute impunité en plein Kiev, que voulez-vous ? Cette vidéo qui montre cette attaque cruelle et cynique se passe de commentaire.

Aucun commentaire: