mardi 29 avril 2014

Bordeaux - Des militants d’extrême-droite interrompent la projection d’un film à l’université


Bordeaux - Des militants d’extrême-droite interrompent la projection d’un film à l’université
Le 19 mars 2014
Les irruptions de l’extrême droite sur les campus continuent. La scène s’est déroulée jeudi 13 mars, à l'université Bordeaux Montaigne. A l’occasion de la semaine du féminisme, les étudiants communistes et le planning familial avait programmé la projection du film égyptien « les femmes du bus 678 » sur le harcèlement sexuel.
Peu avant 19 heures, le film ayant démarré depuis 20 minutes, douze hommes dont les visages étaient masqués par des foulards, lunettes et casquettes ont fait irruption dans l’amphi avec pétards et fumigènes, en se déclarant de l’Action Française Etudiante et du Printemps français. Ils profèrent alors des slogans et lâchent des tracts "Antifas, idiots utiles et chiens de garde du système", dénoncent les "les lobbyistes féministes, n’utilisez pas la détresse des femmes pour la propagande féministe honteuse".
Recrudescence de l’activisme des groupuscules sur les campus
"Il n’y a pas eu de réelle panique mais l’air devenant irrespirable, tout le monde est sorti et la police est arrivée après le départ des perturbateurs", raconte Frédéric Mesplède responsable de l’Union des étudiants communistes à Bordeaux Montaigne. Le lendemain, Jean-Paul Jourdan, président de l’université, a réagi par circulaire, dénonçant des "événements graves et intolérables". Il a également déposé plainte pour trouble à la tranquillité publique. En riposte, le film sera reprogrammé ultérieurement et une assemblée générale sera convoquée pour le jeudi 20 mars.
Les associations étudiantes observent depuis quelques mois une recrudescence de l’activisme de ces groupuscules sur les campus. Ainsi le 20 février à Sciences Po Bordeaux,  des militants ont interrompu une conférence du ministre du Budget Bernard Cazeneuve aux cris de "Hollande Démission", "Dictature socialiste", "Jeunesse de France, contre la finance", "Europe sécession, la France est une nation", "A bas les voleurs, à bas la république".
Tag(s) : #Divers Faits

Aucun commentaire: