mercredi 5 février 2014

Le gouvernement recule et autorise la théorie de la Terre Plate à figurer dans les manuels scolaires

Le gouvernement recule et autorise la théorie de la Terre Plate à figurer dans les manuels scolaires 

flat-earth
Paris – Après de nombreuses hésitations, le gouvernement a finalement fait marche arrière et cédé aux tenants de la théorie de la Terre Plate. Cette théorie sera donc enseignée dès la rentrée prochaine dans les écoles. Les associations pro Terre Plate qui ont manifesté deux dimanches de suite crient victoire. Le gouvernement, lui, tempère. Reportage.
Le recul de trop ? Doit-on y voir le signe d’un gouvernement qui pourrait plier sous la contestation ? Les questions sont nombreuses après cette reculade du gouvernement sur la Terre Plate, qui sera désormais enseignée comme n’importe quelle autre théorie scientifique. « C’est une grande victoire pour nous, nous avons été écoutés par ce gouvernement aux abois » a exprimé Adeline de la Cherelode, représentante pour la France de la société de la Terre Plate. Le gouvernement a pris de court ses supporters avec ce recul, qui revient sur la promesse de campagne de ne pas faire figurer cette théorie de la Terre Plate.
Mais c’était sans compter le fort vent de contestation de ces derniers mois. Une contestation à laquelle s’est greffée une galaxie de mécontents, d’horizons divers et variés. La société de la Terre Plate a dominé les débats, menant les manifestations et demandant que les manuels scolaires soient profondément repensés et révisés. « Acceptons que le soleil soit vraiment au centre de l’Univers. Les mentalités évoluent, nous ouvrons enfin les yeux » commente Adeline. « Les enfants ont le droit de savoir. Nous ne nous battons uniquement pour l’avenir de l’enfant » répétait-elle hier.
Le gouvernement, lui, maintient qu’il faudra une loi globale et préfère se donner le temps d’y réfléchir, une attente destinée à “apaiser les esprits”. Mais pour la Terre Plate et Adeline de la Cherelode  c’est une victoire. La jeune femme s’est fait connaître en incarnant le combat mené par les partisans de la Terre Plate. Un combat qui pourrait être récupéré à des fins politiques, de nombreux membres de l’UMP ont clairement dit qu’ils « comprenaient le mécontentement ». De son côté, la jeune femme a annoncé mettre fin à sa grève de la faim qu’elle menait depuis une semaine devant l’Institut du Globe à Paris.

Aucun commentaire: