mercredi 29 janvier 2014

Comment sauver l’Ukraine de la guerre civile


Communiqué du Parti communiste d’Ukraine (KPU)

Comment sauver l’Ukraine de la guerre civile

Les propositions de la dernière chance du Parti communiste
samedi 25 janvier 2014
par  communistes
popularité : 98%

Le Parti communiste d’Ukraine exprime ses condoléances pour la perte tragique de vies humaines au cours des affrontements armés provoqués par des extrémistes dans la rue Hrushevskoho à Kiev.
La responsabilité de ces décès, de l’effusion de sang incombe tout autant au pouvoir, qui a offert le pays et le peuple « sur un plateau » aux dirigeants de la pseudo-opposition, aux groupes d’extrême-droite néo-nazis, aux organisations nationalistes violentes, aux politiciens étrangers qui appellent les gens à « radicaliser les protestations » et à « lutter jusqu’au bout ».
Nous exigeons du gouvernement comme des leaders de la place Maidan qu’ils retirent des rues de Kiev leurs forces combattantes, criminelles, qu’ils s’abstiennent de tout recours à la force, qu’ils garantissent la non-ingérence dans les affaires intérieures ukrainiennes, que des puissances étrangères et leurs représentants ne soient pas invités à la table de négociation.
Toutes les tentatives de création de structures parallèles de pouvoir non-constitutionnelles de « Parlement national », de « président par intérim » etc, ne feront que renforcer l’affrontement et créer un risque d’escalade du conflit vers la guerre civile.
Une partie de la population soutiendra le gouvernement actuel, et l’autre la prétendue opposition, ce qui conduira inexorablement à l’éclatement définitif de l’Ukraine.
Le Parti communiste est prêt à présenter des propositions concrètes pour résoudre la situation.
Nous pensons qu’il est nécessaire de :
1 - Convoquer un référendum pour décider de la politique économique extérieure de l’Ukraine, en termes d’intégration régionale ;
2 - Adopter des réformes politiques, supprimer l’institution présidentielle et instaurer une république parlementaire, augmenter de façon significative les droits des collectivités territoriales ;
3 - Faire passer une nouvelle loi électorale, avec retour au scrutin proportionnel pour l’élection des députés ukrainiens ;
4 - Afin de dépasser le chaos politique et de garantir un contrôle étroit sur le gouvernement et les politiques, la mise en place d’un organisme civil indépendant de « contrôle national », avec des pouvoirs élargis ;
5 - Faire passer la réforme judiciaire et introduire l’élection des juges.
Le Parti communiste attire l’attention sur le fait que, dès le début, nous avions averti : que le mépris des procédures démocratiques pour résoudre le conflit social, le refus de l’organisation d’un référendum, orchestré par le pouvoir conjointement avec la dite opposition, pouvait avoir des conséquences catastrophiques.
Par conséquent, avant qu’il ne soit trop tard, une solution pacifique à la crise politique est encore possible. Nous appelons à condamner l’extrémisme, nous encourageons les gens à ne pas céder aux provocations, à réclamer des négociations constructives avec la participation du Président, des dirigeants des partis politiques et des organisations de masse.
Le Parti communiste d’Ukraine affirme qu’il existe un autre moyen d’arrêter la spirale de la violence et de sauver le pays !

Aucun commentaire: