lundi 16 septembre 2013





>

Contrairement à tous les apparatchiks révisionnistes et socio-démocrates du PCUS  qui voulaient conserver leur place au soleil, Staline voulait redonner sa place aux soviets : "Tout le pouvoir au soviets" était son mot d'ordre.

Pour ce faire il envisageait de séparer le pouvoir d'état du parti.

Malheureusement toute la clique Khroutchévienne s'est empressée de lui barrer la route.

 

Les vrais "totalitaires" ne sont pas ceux qu'on a voulu nous faire croire !

Ce texte est très important car il permet de comprendre ce qui s'est vraiment passé en URSS :
- Il renforce le combat des communistes contre les mensonges de l'impérialisme et des socio-traitres de tout poil
- En comprenant cette période, nous comprenons notre propre histoire
- Rétablir la vérité est un combat révolutionnaire indispensable, pour nous-même et pour les travailleurs, car il redonne confiance et éclaire la voie
- Lier les luttes quotidiennes à l'objectif de la révolution socialiste est l'essentiel de l'approche léniniste
- C'est en formant les travailleurs (et donc nous-même) à cet objectif révolutionnaire dialectiquement lié aux luttes que l'on pourra avancer

"Dans l'introduction à son article, l'auteur prévient « ...l'article qui suit étonnera nombre de personnes et en choquera d'autres. En fait c'est ma propre stupéfaction, à la suite des résultats de mes recherches qui m'a conduit à écrire cet article. Je soupçonnais depuis longtemps que la version « Guerre froide » de l'histoire soviétique avait des défauts sérieux. Cependant, j'étais loin d'évaluer l'étendue des mensonges que l'on m'avait présentés comme des faits incontestables. »
Plus de 50 ans après le 20ème congrès du PCUS qui consacra le triomphe des révisionnistes partisans de la restauration du capitalisme en URSS, nous pouvons juger des énormes dégâts que cet événement a engendrés pour le mouvement communiste. L'ignominieux rapport secret de Krouchtchev et les calomnies sur la période « stalinienne » de l'Union soviétique qu'il a répandues a permis que les mensonges de la propagande anti-communiste soient élevés au rang de vérité absolue. Des millions de prolétaires ont ainsi désespéré du communisme et leurs luttes pour une société plus juste, débarrassée de l'exploitation de l'homme par l'homme a été dévoyée sur des chemins de traverse.
Aujourd'hui il nous faut faire renaître dans l'esprit des masses exploitées « l'esprit communiste » la confiance à la possibilité d'un avenir meilleur, d'un monde nouveau, supérieur, un monde communiste.
Ayant eu accès à une partie des archives d'État et du Parti Communiste de l'ex-l'URSS certains chercheurs russes et anglo saxons nous laissent entrevoir une toute autre vérité..." (Extraits de l'intro)

En pièce jointe le texte (format PDF) très important "Staline et la lutte pour la réforme démocratique (en 2 parties)

>
--
>
Gilles PRIN

>
"Surtout, soyez toujours capables de ressentir au plus profond de votre cœur n'importe quelle injustice commis contre n'importe qui, où que ce soit dans le monde. C'est la plus belle qualité d'un révolutionnaire" Che Guevara

>
"Un peuple qui en opprime un autre ne saurait être un peuple libre" (Lénine - La révolution socialiste et le droit des nations à disposer d'elles-mêmes - 1916)
>

>

>

>

>
Mon Blog A gauche toute !

Aucun commentaire: