mercredi 9 juin 2010

la Vlaams Huis abrite néo-nazis et groupes fascistes...

la Vlaams Huis abrite néo-nazis et groupes fascistes...




Les fascistes de la maison flamande
tombent le masque


Un concert néo-nazi organisé
dans
les environs de Lille




>

En 2008, identitaires et autres néo-fascistes du Nord ouvraient un nouveau lieu qui leur sert depuis de local, de salle de conférence et de projection ouverte aux extrémistes de tous poils (des nazis-skins des années 80 aux catholiques intégristes anti-avortement), de salle d'entrainement aux sports de combats et de bar fréquenté par tout ce que le nord compte de décérébrés aptes à tendre le bras.

Son nom : la Vlaams Huis (maison flamande).

Son adresse : 144 rue Flament Reboux, en plein coeur des quartiers bourgeois de Lambersart.

Jusqu'à présent, les responsables du lieu essayaient de cacher tant bien que mal cette réalité.

Selon eux, cette "maison" n'avait pour vocation que de promouvoir le folklore flamand, pas question de racisme ni même d'un quelconque rattachement à l'extrême droite.

A la Vlaams Huis "Non, nous ne sommes pas de vilains nazillons" disait Claude Hermant dansLaVoixduNord : http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Lomme_Lambersart/actualite/Lomme_Lambersart/2008/06/14/article_maison-du-peuple-flamand-a-lambersart-n.shtml


>

Pourtant, en cherchant un peu on note vite des éléments troublants :

* Ce Claude Hermant, président de l’association gérant la maison et homme à tout faire a un passé louche : ancien membre du service d'ordre au FN qu'il a ensuite trahi, mercenaire en Afrique... http://luttennord.wordpress.com/2009/02/13/lidiot-du-village/
* Edouard Maillet, trésorier de la "maison", ainsi que 6 autres militants du lieu ont participés en 2009 a une agression raciste commise à l'encontre de jeunes maghrébins qui sortaient de leur lycée. http://lille.indymedia.org/article19076.html
* Nombre de skinheads néo-nazis fréquentent régulièrement la Vlaams Huis, la maison n’hésite d’ailleurs pas à publier des communiqués communs avec « Le Local », le bar de Serge « Batskin » Ayoub, leader des skinheads d’extrême droite dans les années 80. http://fr.wikipedia.org/wiki/Serge_Ayoub
* Après des arrestations lors de manifestations en 2009, la maison flamande publie sur son site internet les noms et villes de résidence de militants anarchistes et communistes interpellés. Une enquête et ouverte pour déterminer comment cette fuite à eu lieu et quels sont les relations qu'entretiennent les militants de la maison flamande avec la police de Lille.
* http://lille.indymedia.org/article22700.html


>

Cette fois, la maison Flamande va plus loin, samedi 26 juin OpStaan (un groupe politique néo-fasciste affilié au Bloc Identitaire) et elle organiseront un tournoi de boxe libre suivi d’un concert de musique ouvertement néo-nazie dans les environs de Lille. Au programme les groupes de RAC (Rock Against Communism) Georges Maertens Symphony de Lille, UItima Pugna de Nice et Brigade M de Hollande.

Ce dernier est un « monument » de la scène musicale néo-nazie actuelle. Présents sur les compilations de soutien et jouant pour les concerts organisés par le groupuscule néo-nazi ultra-violent « Blood And Honour » (« Sang et Honneur » était la devise des Waffen SS) http://fr.wikipedia.org/wiki/Blood_and_Honour, leurs concerts drainent un public raciste, xénophobe, antisémite, sexiste, homophobe et violent.

Brigade M ayant peu joué en France et le concert étant annoncé de longue date, il drainera un public venant de toute l’Europe.



La maison Flamande a terminé sa période d’intégration au paysage lillois, elle tombe le masque. Son objectif ? Racoler jeunes boneheads, gabbers et autres néo-nazis non-organisés pour grossir leurs rangs et faire le coup de poing pour défendre leurs idées d’un autre âge (chasse aux immigrés, atteintes aux droits des femmes à disposer de leurs corps, contrôle social et tout sécuritaire, retour de l’ordre moral, ...).


>

Jamais nous ne vous laisserons nos rues, la fin juin sera chaude.



Turbulences Sociales






merci À VIVRE LIBRE OU MOURIR pour ce lien d'indy médias:

http://lille.indymedia.org/article22700.html


Djamal Benmerad
Journaliste, écrivain
Bruxelles
Portable: 00 32 (0) 471 30 11 01
http://barricades.over-blog.com/

source: canempechepasnicolas

Aucun commentaire: