jeudi 25 février 2010

La CGT : "vive la lutte des travailleurs grecs et espagnols !" Et la lutte des travailleurs en France ?

Jeudi 25 février 2010 4 25 /02 /2010 18:23
La CGT : "vive la lutte des travailleurs grecs et espagnols !" Et la lutte des travailleurs en France ?
cgt

Message aux syndicats GSEE et ADEDY –
de Grèce





La CGT soutient les travailleurs grecs et leurs organisations syndicales, GSEE pour le secteur privé et ADEDY pour le secteur public dans leur lutte contre les suppressions d'emplois, le gel et la réduction des salaires et la réforme des retraites.



La situation en Grèce est particulièrement préoccupante notamment face aux pressions exercées par les ministres de la zone euro, la Commission européenne et la Banque centrale européenne pour une austérité renforcée pour eux, seule solution aux difficultés actuelles de la Grèce. Les résultats d'une telle politique seraient un renforcement des inégalités, une détérioration des conditions de vie et de travail en particulier des plus pauvres.



Ces luttes font écho à celles menées dans de nombreux pays de l'UE comme l'Espagne ou la France qui sont également confrontés à des projets de réforme des retraites, des pressions sur les salaires, l’emploi, les conditions de vie et de travail.



La CGT exprime son soutien total et souhaite plein succès à la grève générale d'aujourd'hui et aux mobilisations et actions revendicatives à venir à l'initiative de GSEE et d'ADEDY


Montreuil le 24 février 2010

Message aux syndicats CC.OO. et à l'UGT
d'Espagne





La CGT soutient les travailleurs espagnols et leurs organisations syndicales, les Commissions ouvrières, CC.OO, et l'Union générale des travailleurs, UGT, dans leur lutte contre la réforme des retraites et notamment l'allongement des années de référence pour le calcul des retraites de 10 à 25 ans et le recul de l'âge du départ en retraite de 65 à 67 ans.



Les travailleurs espagnols sont déjà gravement touchés par les conséquences de la crise avec un travailleur espagnol sur cinq sans emploi en particulier dans les secteurs de la construction et de l'industrie automobile.



Des milliers de travailleurs se sont rassemblés hier, 23 février dans toute l'Espagne pour lancer la mobilisation contre le passage de l'âge de la retraite à 67 ans. Cette campagne se matérialisera par des manifestations dans toutes les régions d'Espagne à commencer par l'Andalousie aujourd'hui.



La lutte des travailleurs espagnols et de leurs organisations syndicales rejoint celles menées dans de nombreux pays européens comme la Grèce ou la France qui sont également confrontés à des projets similaires de réforme des retraites.



La CGT exprime son soutien total aux travailleurs espagnols et à leurs organisations syndicales, CC.OO. et UGT.

La CGT leur souhaite plein succès dans la campagne de mobilisation et d'action pour une autre politique sur les retraites.



Montreuil le 24 février 2010
source: canempèchepasnicolas

Aucun commentaire: