samedi 31 octobre 2009

7 NOVEMBRE METRO STALINGRAD A PARIS

7 NOVEMBRE METRO STALINGRAD A PARIS

Amis (es) et Camarades,

Nous sommes plus de 700 à avoir signé la pétition du 23 août et, ou l’appel des 60 partis ou mouvements communistes pour dire fermement NON à la criminalisation du communisme, NON à la chasse aux sorcières conduite par l’Union Européenne, dont tous les rouages sont au service de la dictature impitoyable du grand capital.

Les falsificateurs anti-soviétiques forcenés veulent prendre leur revanche sur Stalingrad. Au coeur d’une campagne médiatique sans précédent se trouve le rapport du libéral-fasciste Lindblad. Il déclare la guerre à la lutte des classes, aux nationalisations, à la revendication de l’égalité et à la justice sociale, qui servent dit-il, de couverture à la théorie de la dictature du prolétariat.

Dans le débat au conseil de l’Europe, le sénateur Pozzo di Borgo s’en est pris violemment à Lionel Jospin. On commence par les communistes… comme en d’autres temps. Il faut sortir de l’anti-communisme et reconstruire, autour de la classe ouvrière, l’union du peuple de France dans un nouveau conseil national de la Résistance.

Notre action contre les députés de la honte, héritiers des munichois et du pétainisme, dont Vincent Peillon (PS) et Bruno Gollnisch (FN), Catherine Trautmann (PS) et Alain Lamassoure (UMP), Françoise Castex (PS) et Françoise Grossetête (UMP), Hélène Flautre (écologie) et Stéphan le Foll (PS), a été très efficace. Ils sont sur la défensive et ont subi, le 23 août, un échec total en France. Il doit en être de même pour ceux qui préfèrent le 9 novembre pour une journée similaire, qui serait insultante pour la Nation.

Le front de lutte s’élargit puissamment. Notons que l’ARAC publie dans le Réveil un dossier accusateur pour le couple munichois Daladier-Chamberlain à propos du pacte. Le collectif Maquis de Corrèze avec sa lettre ouverte du 8 mai a reçu l’accord de députés communistes, socialistes, nouveau centre, UMP et d’Edith Cresson, ancien premier ministre.

AMPLIFIONS LA RIPOSTE DANS L’UNION, JAMAIS LA FRANCE NE TRAHIRA LES HEROS ET LES MARTYRS DE SA RESISTANCE, NI CEUX QUI TERRASSERENT L’HITLERISME.

À l’initiative du Pôle de renaissance communiste en France, des organisations communistes, des militants, des élus et des organisations du PCF, ainsi que des partis frères, ont pris la décision d’organiser un rassemblement,
Le 7 novembre, au métro Stalingrad, à 15 h, à Paris.

Le capitalisme mène l’humanité dans le mur ! Honneur à la Révolution d’Octobre, aux héros de Stalingrad et aux antifascistes.

Mobilisez vos camarades de travail et vos proches, rendez-vous le 7 novembre au métro Stalingrad.

L’avenir est plus que jamais au communisme.


Pierre Pranchère, responsable de la coordination de l’appel lancé du 23 août lancé par Léon Landini, Georges Hage, Jean-Pierre Hemmen, Pierre Pranchère, Georges Gastaud, Daniel Antonini, Vincent Flament.

Aucun commentaire: