mercredi 17 juin 2009

PCF Paris : main basse sur la rue du Chateau ?

PCF Paris : main basse sur la rue du Chateau ?

Mardi 16 juin 2009


REPRIS DE
Réveil communiste

Pour info, nous avons reçu ce communiqué de Jean Calvary. Sa publication ne vaut pas prise de position de notre part sur la question de la propriété du local, mais vaut condamnation ferme des méthodes employées par la fédération de Paris pour y rentrer. Et comme il y a peu de chance que ce litige soit débattu là où il le devrait, et publié là où il le devrait, dans les colonnes de l'Huma, il est juste que les communistes de toutes sensibilités en prennent connaissance. GQ

Communiqué

Paris, le 13 juin 2009



Les communistes historiques expulsés du 149 rue du Château

par la direction du PCF



A peine les bureaux de vote fermés, le PCF, obligé de se cacher derrière le Front de Gauche pour obtenir deux députés européens, continue à brader le patrimoine acquis par des générations de communistes.

Mardi dernier, le service d'ordre du PCF75, prétendant être une entreprise de surveillance à la solde du nouveau propriétaire, a forcé les serrures de notre local du 149 rue du Château, empêché nos camarades arrivés sur place de rentrer et embarqué les affaires personnelles et celles de notre collectif. Il y là un vol caractérisé et surtout une méthode inacceptable de règlement des conflits politiques.

La vente de ce local acheté en 1975 et entretenu exclusivement par les militants communistes du 14ème arrondissement est d'autant plus choquante du fait que la direction du PCF et la société - écran, propriétaire au sens de la loi, n'ont jamais versé le moindre centime. Aujourd'hui, ils prétendent rafler la mise et spolier les communistes du 14ème du bien pour lequel ils ont fait tant de sacrifices.

Depuis plusieurs années, la majorité des communistes de l'arrondissement sont en désaccord avec les orientations prises lors des derniers congrès du PCF. Pour autant, ils ont permis à la minorité rejointe par des apports extérieurs à l'arrondissement l'accès au 149 pour y mener l'activité qu'ils voulaient. Dans notre dos, ceux-ci ont donné leur accord pour la vente et surtout, aucun d'entre eux n'a eu la décence de nous prévenir du coup de force imminent alors qu'ils avaient déjà déménagé leurs propres affaires. Alors que ce local leur était mis à disposition gratuitement, leur lâcheté politique va compliquer les rapports dans l'arrondissement.

Alors que la stratégie du front de gauche, en totale cohérence avec les orientations mises en œuvre depuis plusieurs congrès, conduit inexorablement à l'effacement du Parti Communiste, il est primordial que les communistes, adhérents du PCF ou non, aient connaissance des agissements d'opportunistes politiques qui se préparent à solder les comptes et partir avec la caisse pour de nouvelles aventures politiciennes. Et pour cela, ils ont recours aux mêmes méthodes que les affairistes immobiliers sans scrupules. C'est le coup de force dans le 14ème, c'est le procès intenté aux camarades du 1er/2ème et de Simonne Goenvic.

D'ores et déjà, nous prenons toutes les dispositions pour informer largement de la situation sur tout le territoire et examinons tous les recours juridiques possibles même c'est sur le terrain politique que nous aurions préféré régler la question.



Les communistes historiques du 14ème

Regroupés désormais au sein de l'association « COCOS 14 »



Par Réveil Communiste

Aucun commentaire: