lundi 1 juin 2009

BOYCOTONS L'ELECTION "EUROPEENNE"

BOYCOTONS L'ELECTION "EUROPEENNE"
DISONS CLAIREMENT
UNE NOUVELLE FOIS:
NON A CETTE EUROPE
DE MALHEUR!

Un document confidentiel du Conseil de l'Union Européenne datant du 28 avril 2009 (document 8250/09-ECOFIN257), cité par le député du Nord Alain Bocquet, intime à la France d'aller plus loin et plus vite dans "son programme national de réformes, de renforcer la concurrence dans les secteurs de l'énergie et du fret ferroviaire, ainsi que dans les professions réglementées pour moderniser le marché du travail"
Quelques lignes plus loin, on notifie à la Franc "poursuivre l'amélioration du cadre général de la concurrence dans les secteurs des services".
Autrement dit de privatiser plus vite!
"Ces problèmes doivent etre réglés ; poursuit le texte, tout en respectant l'objectif d'encadrement des couts annoncés par le gouvernement, à savoir une croissance zéro des dépenses publiques"
Ainsi, c'est très clair, le Conseil Européen réclame plus de conccurence, donc plus de délocalisations et fermetures d'usines, plus d'attaques contre les secteurs et services publics, de nouvelles diminutions des dépenses publiques et sociales, donc plus de licenciements de diminution des salaires et pensions, alors que l'argent coule à flot, pour les banquiers et les multinationales!

La seule solution est de sortir de cette europe, de cet monnaie inique qu'est l'euro, de ré-industrialiser la France et notre région en particulier, de retrouver notre indépendance économique et monétaire. L'Europe telle qu'elle existe, a été mise en route sous l'influence du Vatican, (l'évéque de Lille - fait rarissime - a appelé il y a quelques jours, à voter, à ne pas s'abstenir!) des Etats-Unis et du grand capital français par la pire réaction de notre pays. Tous ces gens ont imposé que soit gravé dans le marbre le principe de la "concurence libre et non faussée", c'est à dire dans la réalité de la domination des grands groupes capitalistes: ceux de l'automobile, de la distribution, de la pèche etc qui vident notr France de ses richesses, de son industrie, de son artisannat, de ses petits commerces de proximité etc ...
Profitons donc de ce scrutin du 7 mai, pour
une nouvelle fois dire NON à cette europe
en boycotant et faisant boycoter les urnes!

Aucun commentaire: