mardi 31 mars 2009

Une situation révolutionnaire en Russie ?

lundi 30 mars 2009
Une situation révolutionnaire en Russie ?
Les communistes avertissent :
la Russie vit une situation révolutionnaire face à la crise mondiale
Publié 29 mars 2009 Russie


article de Ria novosti, édition espagnole
traduite par Danielle Bleitrach
pour
http://socio13.wordpress.com/,

Le Parti communiste de Russie (PCR) a déclaré aujourd'hui que la crise économique mondiale est en train de créer dans le pays une situation révolutionnaire dont le vecteur politique peutêtre dévié vers la gauche et ila demandé à la classe ouvrière de renforcer les rangs communistes pour fortifier l'influence du parti face au gouvernement et au parlement.


"Une nouvelle situation révolutionnaire est créée. Elle mûrit à peine, mais ilest indubitable que les vents de l'histoire soufflent à nouveau dans la voilure des forces de gauche", a dit le leader du PCR Guennadi Zuganov, dans une session pleinière de l'organisation aux alentours de Moscou.

Selon Zuganov, ces derniers mois, le mécontentement de la population a augmenté considérablement à cause de la détérioration de la situation économique dans le pays avec des licenciements massifs, le renchérissement de la vie, et la dévaluation du rouble.
Après avoir reconnu la responsabilité de son parti, Zuganov a dit que la classe ouvrière est désorganisée et qu'est arrivé, le moment de consolider une grande force populaire pour défendre les intérêts des travailleurs et de paysans avec à sa tête le PCR et les syndicats indépendants.
Ila souligné que le 4 avril prochain, le PCR a lancé un jour de protestation nationale, "et après nous organiserons d'autres journées de protestation le 1 et 9 mai, pour renforcer notre pression contre le Gouvernement".
Devant l'impossibilité de l'accès aux moyens officiels d'information, Zuganov a demandé à ses camarades d'utiliser tous les ressources possibles de la propagande comme Internet, une téléphonie cellulaire et rétablir les cellules du parti dans les fabriques et les entreprises importantes.

Il a dit que les communistes devaient gagner des adhérents dans tous les groupes sociaux affectés par la crise, spécialement dans les emplois publics et les militaires ces derniers étant l'objet de licenciements massifs dans le cadre d'une réforme radicale militaire impulsée par le gouvernement .

Pendant ce temps là, les jeunes de "Russie Unie" (parti de Poutine) ont tenté, en vain, de perturber la session plénière du Comité Central du KPRF. Ils ont été repoussés par les Komsomols en quelques minutes

Aucun commentaire: