jeudi 1 janvier 2009

ANALYSE DES"VOEUX"DE SARKO

MONSIEUR SARKOZY, LA FRANCE OUVRIÈRE ET RÉPUBLICAINE N'A QUE FAIRE DE VOS VOEUX!
"Tout ça n'empêche pas, Nicolas, qu'la Commun' n'est pas morte"
(Jean-Baptiste Clément)
Alors que sa politique entièrement inféodée au CAC 40, à l'UE du capital et au capitalisme mondial multiplie les injustices, Sarkozy a de nouveau le front de se présenter en sauveur du pays dont il démolit l'héritage républicain:
-Casse des acquis sociaux, avec en 2009, le démantèlement en vue de la Sécurité sociale mise en place par Ambroise Croizat en 1946; nouveaux mauvais coups en préparation contre la fonction publique et l'Education nationale, les retraites, le code du travail, le droit de grève et les libertés syndicales...
-Casse de l'indépendance nationale avec le passage en force du "président de l'Europe" sur le traité de Lisbonne, que les Irlandais sont sommés d'adopter par un nouveau référendum, alors que les Français qui ont voté non en 2005 n'ont pas pu se prononcer sur ce "nouveau traité"!
-Offensive très grave sur toutes les libertés démocratiques: multiplication des brutalités policières contre des citoyens pacifiques en désaccord avec le pouvoir, mainmise totalitaire du pouvoir UMP sur la radio-télévision, fichage et flicage renforcé de la population par tous les moyens possibles, criminalisation de toute opposition anticapitaliste assimilée à du terrorisme, traque impitoyable des ouvriers immigrés, mise en cause de l'indépendance tant proclamée de la justice, viol caractérisé de principes constitutionnels comme la séparation de l'Eglise et de l'Etat ou comme la séparation du législatif et de l'exécutif: la France sarkozyste est en train de virer peu à peu de l'état de "démocratie de basse intensité" à celui d'un régime ouvertement liberticide; a-t-on encore le droit d'exprimer cette opinion sans encourir le délit d'outrage et de lèse-majesté?
-Engagement de la France dans la sarko-guerre d'occupation US en Afghanistan, grossières ingérences contre les peuples d'Afrique qui déplaisent au sacro-saint "Occident" qui prétend parler au nom de la "Communauté internationale"...
-mesures "anti crises" qui ne visent qu'à renflouer avec l'argent public les profits menacés du capital au lieu d'aider les millions de travailleurs, de retraités et de chômeurs qui vivent dans l'angoisse cette fin d'année marquée par le chômage total et partiel, les délocalisations et la désindustrialisation du pays, la faiblesse du pouvoir d'achat populaire, les difficultés pour les artisans, petits commerçants et paysans travailleurs sacrifiés aux monopoles capitalistes amis du pouvoir:
-et pendant ce temps, l'UE du capital, que le PS, le PCF et la LCR prétendent ensemble "réorienter dans un sens progressiste", est en train de préparer des mesures typiquement maccarthystes contre le communisme,
son histoire et ses militants, tout en fermant les yeux sur les néo-mussoliniens au pouvoir à Rome et sur les nostalgiques du nazisme Quant aux mesures annoncées par Sarkozy, loin de juguler la crise, elles vont encore creuser l'écart entre d'une part, les travailleurs et les couches moyennes, de plus en plus paupérisés, et d'autre part, l'oligarchie financière au pouvoir qui, comme Fillon et Sarkozy, vient de passer Noël dans des palaces étrangers alors que tant de familles ouvrières sont mal logées, voire couchent dans la rue!
Sarkozy dans ses vœux aux Français appelle à l’effort de tous face à la crise . Il oublie pudiquement de rappeler que l’Elysée vient de s’octroyer le 17 décembre, une royale augmentation de 9,2 millions d’euros !! A l’Elysée on ne connaît pas la crise…
Alors, gardez vos bons vœux, M. de l'Elysée ; de votre part ce serait déjà énorme si vous vous souveniez du premier précepte d'Hippocrate "d'abord ne pas nuire"! Face à ce régime ultra réactionnaire qui n'a pas son pareil en France depuis la fin des années 30, le peuple de France a très peu à attendre du PS et de ses satellites; d'une part le PS est engagé à fond dans la politique européenne de désintégration de la France et dans la gestion du capitalisme mondialisé, piloté par Strauss-Kahn (FMI) et un autre "socialiste", Pascal Lamy (OMC). D'autre part, le PCF reste totalement englué dans le soutien de principe à l'Union européenne et la future liste Wurtz s'annonce elle-même comme la promotrice d'un illusoire "front progressiste européen" dont le seul effet est de légitimer le cadre supranational qui strangule notre pays et les autres peuples du sous-continent.
C'est pourquoi le PRCF s'adresse à tout ce que ce pays compte de républicains et d'antifascistes véritables.
Osons dire ensemble que ce régime, -qui vient symboliquement d'organiser à VICHY une réunion européenne sur l'immigration (!)-, est liberticide et fascisant.
Osons dire ensemble qu'il n'est pas légitime à casser la France républicaine et que l'élection du 6 mai n'a pas donné mandat à Sarkozy, avec 53% des voix, pour démolir tout l'héritage démocratique de l'humanisme rabelaisien, des Lumières, de la Révolution française, de la Commune, de 36, de 45 et de 68 en donnant tout aux riches, en américanisant à fond notre pays (politique militaire, culturelle, éducative, linguistique, scientifique, policière, tout va dans le même sens!)!
Osons dire ensemble que la France républicaine n'est pas compatible avec les traités supranationaux qui étouffent le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, base de toute liberté!
Osons dire que l'espoir est du côté des jeunes, qui ont fait reculer Sarko-l'Inflexible sur la contre-réforme des lycées, du côté du mouvement ouvrier et populaire , que les directions syndicales sark-accompagnatrices et euro formatées ne parviendront pas éternellement à contenir, sur la voie du tous ensemble et en même temps!
Pour la République sociale, indépendante, fraternelle, antifasciste et antiraciste que nous voulons, mauvaise année à l'Union Maastrichtienne Patronale (UMP) et bonne année à tous ceux qui ont le courage de résister aujourd'hui car ils sont l'honneur de notre pays.
Le pôle de Renaissance Communiste( PRCF)
1er janvier 2009

Aucun commentaire: