lundi 10 novembre 2008

IMPORTANTE MANIFESTATION AU HAVRE LE 8 NOVEMBRE

Pôle de Renaissance Communiste en France



Communiqué de la commission luttes et syndicalisme







Importante manifestation au Havre le 8 novembre




Au Havre et sous l'impulsion essentielle d'une CGT 76 dont beaucoup de militants sont sur des bases de classe, ce 8 novembre va se dérouler une importante manifestation « tous ensemble » contre la casse de l'emploi (Renault et sous-traitants de l'automobile), contre la casse des services publics (Hôpital, Education Nationale...) et pour les salaires, avec la participation de salariés du Port qui ont mené de dures luttes ces dernières années.




A Renault-Sandouville, alors que le groupe Renault accumule des bénéfices records, c'est le chômage technique qui est imposé aux salariés et plus de 1000 suppressions d'emplois qui sont programmées. Sous couvert de « s'adapter à la crise », ces projets prévus de longue date accompagnent en réalité la course au profit maximum et les délocalisations massives de la production qui vont bientôt faire de la région du Havre un désert industriel, surtout si l'on considère le nombre d'emplois détruits chez les sous-traitants et dans les activités associées.




De même, l'Hôpital du Havre est menacé de perdre des centaines d'emplois supplémentaires, avec en prime la privatisation de la blanchisserie et de la crèche et la dégradation des conditions de travail pour les personnels et d'accueil pour les patients.

Dans l'Education Nationale, des centaines d'emplois ont déjà disparu dans la région ces dernières années et ce mouvement va encore s'accélérer à la prochaine rentrée, à l'image de ce qui se passe dans le reste du pays. Dans les deux cas, le gouvernement, arc-bouté sur les directives européennes (celles-là même qui commandent par ailleurs la privatisation de la Poste), asphyxie les services publics pour, sous le prétexte de diminuer les déficits publics, continuer à exonérer les grandes entreprises du financement des systèmes solidaires et livrer des secteurs rentables aux appétits du privé. Alors que dans le même temps, le gouvernement français et la Banque Centrale européenne versent des milliards d'euros aux banques afin de sauver les profits de leurs grands actionnaires !




Mais au Havre comme ailleurs, cette politique entièrement au service du grand capital, qui entraîne une dégradation accélérée des conditions de vie et de travail de la grande majorité de la population, se heurte à une opposition populaire de plus en plus vive. Les Renault-Sandouville en grève ont ainsi suscité la joie (et la fierté) de nombreux travailleurs dans tout le pays en chassant Sarko-Medef de leur usine et le rendez-vous du 8 novembre est un élément supplémentaire de mobilisation tandis que les mobilisations sectorielles (dans l'éducation, à la poste ou chez les ouvriers du Livre...) ne désarment pas.




Le PRCF soutient et appelle à participer à la manifestation du Havre. Il appelle également à s'inspirer de cette initiative pour construire un « tous ensemble en même temps » dans tout le pays contre la terrible régression sociale et démocratique imposée par le pouvoir du Capital. C'est le seul moyen pour créer, à partir des luttes à la base aujourd'hui importantes mais dispersées, un rapport de force susceptible de battre Sarko-Medef et son UE de malheur et de mettre en perspective le changement de société nécessaire pour imposer la satisfaction des revendications populaires.

Aucun commentaire: